Près de 800 enfants ukrainiens scolarisés en France

Ce 15 mars, Jean-Michel Blanquer et Brigitte Macron se sont rendus dans une école élémentaire d'Epinay-Sur-Seine pour rencontrer les élèves scolarisés en France après avoir fui la guerre en Ukraine.

Près de 800 enfants ukrainiens scolarisés en France
© Eric TSCHAEN-POOL/SIPA

787 élèves ukrainiens scolarisés en France

Ils ont tout quitté pour fuir la guerre en Ukraine, laissant derrière eux tous leurs biens, et parfois même des membres de leur famille... Arrivés en Europe, les parents et leurs enfants doivent désormais s'adapter à un nouveau pays, une nouvelle vie, une nouvelle culture. En France comme dans les autres pays, ces enfants encore sous le choc sont accueillis les bras ouverts dans des écoles. "787 enfants sont actuellement scolarisés en France. C'est un chiffre raisonnable qui va croître dans les prochains jours. Nous sommes organisés pour cet accueil avec des cellules de crise dans chaque rectorat de France", a précisé Jean-Michel Blanquer ce 15 mars lors d'une visite à l'école élémentaire Jean-Jacques Rousseau à Épinay-sur-Seine (en Seine-Saint-Denis), en compagnie de la Première dame Brigitte Macron. Aussi, pour permettre aux élèves ukrainiens de s'intégrer en douceur et à leurs camarades de mieux les comprendre, les professeurs ont accès à des ressources pédagogiques afin d'aborder la situation de l'Ukraine en classe. 

Comment les élèves ukrainiens sont-ils intégrés à l'école ?

Aussi, pour permettre aux élèves ukrainiens de s'intégrer en douceur et à leurs camarades de mieux les comprendre, les professeurs ont accès à des ressources pédagogiques afin d'aborder la situation de l'Ukraine en classe. Lors de cette visite et par l'intermédiaire d'une interprète, deux élèves ukrainiens âgés de 8 à 10 ans ont déclaré qu'ils étaient "contents d'être dans cette école" et de pouvoir "jouer au football avec les autres enfants" de leur âge. "On a une expérience d'accueil dans les langues des enfants, en l'occurrence en ukrainien, pour savoir où ils en sont, quel est leur niveau, comment bien les accueillir psychologiquement", a ajouté ministre de l'Education nationale, qui rappelle "l'importance de préserver au maximum les enfants de la dureté" de la guerre en Ukraine.

Brigitte Macron a quant à elle souligné que les enfants étaient "les bienvenus" en France. "Les Français vont les accueillir comme ils le font toujours, avec leur cœur (...) On leur a expliqué pourquoi, et à quel point on était avec eux" a déclaré l'épouse du Président.